top of page
  • Youtube
  • alt.text.label.Facebook
  • alt.text.label.Instagram
  • alt.text.label.Twitter

Energie : l'Oise face à la menace des faillites des entreprises


Philippe Ballard demande une action urgente du gouvernement pour lutter contre les prix de l'énergie qui vont entrainer des faillites d'entreprise dans l'Oise

J'alerte ce jour le Gouvernement sur l'inefficacité des dispositifs qu'il a mis en place pour soutenir l'activité des commerçants et artisans face à l'explosion du prix de l'énergie.


Après de nombreux échanges en circonscription avec mes administrés, je constate que les aides ne sont pas adaptées à notre tissu économique.


J'ai demandé avec mes collègues du Rassemblement national la sortie en urgence du marché européen de l'énergie à l'image du Portugal ou de l'Espagne pour retrouver des prix acceptables.


Le Gouvernement se borne à rester dans ce système inique qui va conduire des entreprises à mettre la clef sous la porte. Face à ce constat, je sollicite une réponse du Gouvernement pour savoir quel dispositif il va mettre en place en urgence pour nos entreprises.


Ma question écrite à Olivia Grégoire


M. Philippe Ballard attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l'économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, chargée des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l'artisanat et du tourisme sur la situation des commerçants, artisans, petites et moyennes entreprises.


Des commerçants et notamment des boulangers ont, ou sont, sur le point de fermer en raison de l'augmentation du prix des matières premières et surtout de l'énergie.


Le gouvernement présente régulièrement des mesures d'aides qui leur sont destinées mais, force est de constater que, dans ma circonscription, ces mesures sont largement insuffisantes, compliquées ou comprennent tellement de critères qu'au final ils y sont inéligibles.


Tous ont le même témoignage, les critères les excluent des dispositifs d'aides et, qui plus est pour ceux qui sont éligibles, l'intervention de l'état n'est pas à la hauteur du défi qu'ils doivent relever.


Conséquences : des entreprises ferment, des emplois sont supprimés et le centre de nos bourgs se désertifient encore un peu plus surtout en zone rurale.


Face à cette situation, que compte faire le gouvernement pour leur apporter l'aide nécessaire qu'ils attendent et que nous leur devons ?


Philippe Ballard Député de l'Oise
 

Qu'est-ce qu'une question écrite ?


Les questions écrites sont posées par un député à un ministre ; seules celles qui portent sur la politique générale du Gouvernement sont posées au Premier ministre.


Elles sont les instruments parlementaires les plus anciens de contrôle de l’activité du Gouvernement. Ces procédures sans vote, dont le caractère est individuel, permettent l’information des députés sur des sujets ponctuels et des points d’actualité sans mise en jeu de la responsabilité politique du Gouvernement. En moyenne les réponses interviennent dans un délai de 180 jours.

RESTONS EN CONTACT

VOUS VOULEZ SAVOIR CE QUE FAIT VOTRE DÉPUTÉ POUR VOUS DÉFENDRE ? RECEVEZ CHAQUE MOIS LE BILAN DE SON ACTION A L'ASSEMBLÉE NATIONALE ET EN CIRCONSCRIPTION

bottom of page