top of page

France Télévisions s'éloigne des missions du service public



Mon intervention



Merci madame la présidente, monsieur le Président, monsieur le rapporteur, mes chers collègues.


Je souhaiterais tout d’abord rappeler la position du Rassemblement National concernant le service public audiovisuel.


Comme vous le savez, nous sommes pour une privatisation de ce Service Public. Cette privatisation pourrait donner naissance, selon les scénarii, à un groupe puissant si il était couplé aux groupes TF1 et M6.


On connait la volonté de ces deux derniers acteurs de fusionner, malheureusement il en a été décidé autrement par l’autorité de la concurrence.


Ce groupe de dimension européenne pourrait permettre à la France d’opposer une résistance face aux mastodontes que sont Netflix, Disney, Amazon et Google.


Il est évident que ce nouveau grand groupe serait soumis à un cahier des charges l'obligeant à consacrer une partie de son temps d'antenne à la culture et a l'information.


Le Service Public aujourd’hui provoque des tensions. On constate une logique de plus en plus commercial avec de nombreuses entorses constatées aux horaires banalisées de publicité auxquelles France télévision est normalement astreinte.


On estime ainsi que 25 % du chiffre d’affaires publicitaire de France Télévisions est réalisé à ces horaires en principe protégés.


De plus France Télévision utilise parfois ses investissements auprès des sociétés de production comme une arme de rétorsion. Je fais référence à la société de production Newen. Cela interroge sur de telles pratiques, loin de l’intérêt des téléspectateurs.


Enfin nous assistons de plus en plus à des dérives Woke du service public.


France télévision se vantait encore la semaine dernière de diffuser un programme « Drag Race » faisant la promotion à une heure de grande écoute de Drag Queen, ou France Inter qui, dans un article il y a trois jours, titrait que « L'instinct maternel » n’était qu’une « invention capitaliste de la révolution industrielle ».


Il arrive au service public que de n’être que le triste reflet d’une caste déconnectée à la dérive, complètement éloignée de ses missions de service public et de ce que peux attendre de lui l’ensemble des français.


Même si parfois des émissions de qualité arrivent à se glisser dans la grille des programmes.


Philippe Ballard
Député de l'Oise

Comments


  • Youtube
  • alt.text.label.Facebook
  • alt.text.label.Instagram
  • alt.text.label.Twitter
  • TikTok

Restons en contact

Suivez l'action de votre député pour vous défendre.
Rejoignez l'aventure. 

Philippe Ballard, député Rassemblement National de l'Oise
bottom of page